fbpx

Un scientifique dresse une liste des 20 médicaments qui peuvent causer la perte de mémoire

par TopSante 1 353 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

Les pertes de mémoire ont été pendant très longtemps associées au vieillissement. Cependant depuis quelques années, les scientifiques sont d’accord pour affirmer qu’en réalité ce fait n’est pas fortement lié à cette perte de mémoire. Et si la majorité des personnes sont capables d’identifier les multiples causes pouvant jouer sur l’altération de la mémoire telle que l’abus de boissons alcoolisées, nombreux sont ceux qui ne se doutent pas que la prise de certains médicaments prescrits ou non peut induire des effets indésirables comme les pertes de mémoire. D’ailleurs en France, on estime à environ 18 000, le nombre de décès annuel en rapport avec les effets nocifs des médicaments et à 150 000 celles des hospitalisations. Des chiffres assez alarmants qui présentent le risque considérable des effets indésirables des médicaments que nous consommons régulièrement.

Catégories de médicaments entraînant des troubles cognitifs et de la mémoire

Certains médicaments même s’ils sont prescrits par votre médecin peuvent causer des effets négatifs sur vos facultés cognitives et votre mémoire. On les catégorise en trois grands groupes dont : les statines, les somnifères, et les médicaments avec le préfixe « anti ».

Les statines

Un taux de cholestérol élevé est bien évidemment un problème. Les statines sont des inhibiteurs qui vont grandement réduire la synthèse du cholestérol dans l’organisme. Sauf que, le cerveau humain est gras et a besoin de cholestérol pour assurer certaines fonctions vitales telles que la mémoire, l’apprentissage et la réflexion.

Les somnifères

Bien qu’étant utilisés pour vous aider à combattre les insomnies, certains somnifères peuvent représenter un danger pour la mémoire. Alors que le sommeil normal contribue à la restructuration des neurones et à la plasticité, ces somnifères vont quant à eux interférer dans ce processus.

Les médicaments avec le préfixe « anti »

Nous consommons tous des médicaments qui commencent par le préfixe anti. Que ce soient les antidouleurs, les antibiotiques ou encore les antidépressifs, nous en avons tous besoin. Cependant, il faut noter qu’ils peuvent avoir un effet néfaste sur la mémoire, car ils vont affecter le taux d’acétylcholine. Cette substance organique qui est le principal neurotransmetteur essentiel à l’apprentissage et la mémorisation peut être réduite par la prise de certains médicaments « anti ». Avec la prise de ces anticholinergiques, vous pourrez ressentir des symptômes suivants : confusion, étourdissement, nausées, mydriase, tachycardie, etc.

La liste des 20 médicaments entraînant une perte de mémoire

Cette liste non exhaustive dressée par Richard C. Mohs directeur scientifique de la fondation Global Alzheimer’s Platform à Washington DC présente 20 médicaments pouvant jouer sur la mémorisation :

  • Stéroïdes ;
  • Antibiotiques ;
  • Somnifères : zolpidem, zaleplon ;
  • Insuline ;
  • Anticholinergiques: oxybutynine, solifénacine ;
  • Antipsychotiques : chlorpromazine, fluenpenthixol ;
  • Antipsychotiques : diazepines, benzisoxaloles ;
  • Bêtabloquants : carvéddilol, métoprolol ;
  • Médicaments contre l’hypertension : timolol, sotalol ;
  • Médicaments de chimiothérapie ;
  • Antidépresseurs : Doxépine, Clomipramine ;
  • Analgésiques : Fentanyl, morphine ;
  • Barbituriques ;
  • Antihistaminiques (traitements allergiques) : clemastine, diphenhydramine;
  • Médicaments traitant la maladie de Parkinson : pramipexole, ropinirole ;
  • Médicaments contre l’épilepsie : gabapentine, ézogabine ;
  • Benzodiazépines (médicaments psychotropes) ;
  • Hypocholestérolémiants : Lovastatine, Simvastatine ;
  • Méthyldopa ;
  • Anti-anxiété : Alprazolam, Clonazépam.



Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>