Mauvaise nouvelle pour les personnes qui aiment le chocolat et le café noir

par TopSante 2 484 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:
  • 273
    Partages

Êtes-vous un fan de chocolat noir et de café et en général de la nourriture amère? Une étude révèle ce qui se cache derrière ces préférences.

Une étude récente a révélé que les amateurs de chocolat noir, de café noir et d’aliments amers ont des traits psychopathiques. Ce déséquilibre psychique est caractérisé par une déficience de contrôle des émotions et des impulsions et avec un incapacité à s’adapter à l’environnement conduisant à un comportement antisocial. Sans nécessairement être un criminel violent et sanguinaire, le psychopathe pourrait être beaucoup plus proche de vous que vous ne le pensez.

Quel est donc le lien entre l’amertume et la psychopathie?

Une étude a été menée par Christina Sagioglou et Tobias Greitemeyer du Département de psychologie de l’Université d’Innsbruck en Autriche sur 953 personnes entre l’âge de 30 et 35 ans pour déterminer la relation entre l’attraction à des aliments à goût amer et les traits de la personnalité humaine. Elle a révélé que les personnes qui aiment le goût amer ont tendance à avoir des traits de personnalité beaucoup plus sombres que la normale.

Deux expériences différentes ont été menées, dont l’une consistait à poser une série de questions pour voir l’appréciation de 500 volontaires pour une liste d’aliments. Chaque participant devait évaluer qualitativement les différents plats sur une échelle de 1 à 6 allant de ne rien apprécier à fortement aimer.

Par la suite, ces volontaires ont reçu un questionnaire sur leur personnalité et leur niveau d’agressivité, etc … Pour une mesure plus précise, les chercheurs ont mené une deuxième étude regroupant 450 personnes, ce qui n’a fait que confirmer leurs conclusions. Selon les chercheurs, les préférences gustatives amères sont un indicateur fort du machiavélisme, de la psychopathie, du narcissisme et du sadisme quotidien. Alors que les participants ayant un penchant pour la douceur étaient perçus comme plus agréables. Comment expliquer donc ces résultats?  Selon les chercheurs, cela pourrait s’expliquer par le fait qu’ils ressentent une excitation au moment de la consommation de ces aliments.

Des corrélations étroites ont été établies avec le sadisme quotidien qui est un concept relatif au masochisme bénin (la prise de plaisir à réaliser des activités douloureuses). Pour le cas d’aliments intrinsèquement aversifs, le plaisir peut provenir du fait que le corps signale le rejet alors que la personne sait qu’il n’y a pas de véritable danger. 

Bien sûr, bien que les résultats de l’étude soient bouleversants, une préférence pour un certain type de nourriture n’est pas suffisante pour établir la psychopathie d’un individu.

Comment peut-on alors reconnaître un psychopathe?

Retrouvez la réponse sur la page suivante:




Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>