fbpx

Les scientifiques obtiennent le feu vert pour ressusciter les morts avec des cellules souches !

par TopSante 1 090 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

La résurrection ! Pour plusieurs personnes, il s’agit d’un sujet tabou à éviter absolument. Si vous êtes de ceux-là, rassurez-vous, nous n’allons pas parler de religion, mais plutôt de la science. En effet, la société américaine Bioquark n’est pas du genre à se laisser impressionner par ce sujet. Elle projette d’effectuer des examens cliniques visant à ressusciter les morts. D’après notre collègue britannique de Telegraph, le but de ces essais est de stimuler l’activité des neurones par excitations électriques et par injections de cellules-souches. Bioquark est une firme américaine qui étudie depuis plusieurs années les sciences de la vie. Elle élabore des produits biologiques combinatoires extraordinaires en vue de la réviviscence et du rétablissement des organes et des tissus humains.

Une recherche scientifique centrée sur l’activité des cellules souches

Les scientifiques de la société Bioquark dirigent une étude qui fait intervenir l’introduction des cellules souches et des protéines dans la moelle épinière des malades dont le cerveau ne fonctionne plus. Ceci en vue de les ressusciter.

Très critiquée, cette expérience soulève des polémiques au sein de la communauté scientifique. Pour certains, elle s’appuie sur une éthique peu recommandable. Baptisée « “Reanima” », cette étude consiste à introduire dans la partie cérébrale du patient, des cellules souches provenant de ce même patient et à soigner sa moelle épinière par le biais des injections de produits chimiques et des moyens d’excitation nerveuse dans le but de revivifier le cerveau et revigorer l’action des nerfs.

Etude jugée amorale

La firme Bioquark est une habituée des essais cliniques taxée de non éthique. En effet, il y’a de cela quelque temps, son tout premier essai avait été interrompu par les autorités sanitaires de l’Inde. Cette fois, rien ne semble plus l’arrêter. La société Bioquark annonce que d’ici peu, elle recevra le feu vert pour effectuer un premier essai dans un pays d’Amérique latine.

Si on part du principe qu’un patient en état de mort cérébrale est considéré comme trépassé et supposons que l’expérience marche, est-il réfléchi de faire revenir le malade d’entre les morts ? Est-il prudent de plonger le patient dans un état où les possibilités de récupération fonctionnelle s’avèrent minimes ?

Le PDG de Bioquark, Ira Pastor s’attend à des résultats concluants et il estime qu’avant de se lancer dans pareille étude, les chercheurs prennent la peine d’associer à leur méthode des instruments de médecine régénérative biologique pour exciter le système nerveux central, chez les malades qui présentent d’autres démences graves de la conscience. Pour sa part, Dean Burnet, neuroscientifique de l’Université de Cardiff est très hésitant sur le sujet, car plusieurs expériences ont montré que le cerveau humain et le système nerveux ne sont pas aussi permanents et incurables qu’on le croyait.

C’est quoi une cellule souche ?

Une cellule souche est une cellule apte à se régénérer. Cette cellule indifférenciée a la capacité de développer les plaquettes, les globules rouges et les globules blancs. Elles sont utilisées dans le cadre d’une thérapie cellulaire. Les cellules souches représentent l’avenir de la médecine.




Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>