fbpx

Les scientifiques affirment qu’il est possible d’avoir un bébé après l’âge de 35 ans

par Top-Sante 10 952 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

De plus en plus, les femmes s’engagent dans des études, se consacrent à leur carrière et à avoir une situation financière stable ou alors ne sont simplement pas prêtes à se lancer dans la maternité, ce qui les poussent à avoir des grossesses tardives. Cependant, ces dernières n’ont pas d’inquiétudes à se faire quant à leur capacité à enfanter à ce moment, car selon les scientifiques il est possible d’avoir un bébé après l’âge de 35 ans. Selon des études, le nombre de femmes qui enfantent ayant un âge avancé évolue de façon croissante, même si celles-ci sont dans certains cas aidées par la science.

Maman après 35 ans : un avantage !

De nos jours, les recherches scientifiques s’attèlent à prouver les bienfaits chez la femme des enfantements tardifs. D’une part, des chercheurs ont déterminé que les femmes qui ont accouché après l’âge de 35 ans avaient une meilleure mémoire.

Aussi, une étude américaine a conclu que la majorité des femmes du moyen âge qui avaient accouché tardivement avaient une plus grande espérance de vie et étaient plus susceptibles d’être centenaires. En outre, selon des sociologues avoir un bébé à un âge avancé permettait de vivre plus heureux et moins angoissés, car l’euphorie de l’enfantement influencerait le reste de la vie.

Il n’est donc pas question de vous décourager si vous avez déjà passé 35 ans, car vous pouvez bénéficier des plaisirs de la maternité.

Avoir une grossesse après 35 ans : quels risques ?

En dépit de ces bons points, on ne va pas négliger les risques d’une grossesse tardive, car l’âge peut avoir une incidence sur la santé de la femme enceinte et du bébé, même si leur prise en charge a nettement évolué. Accouché tardivement expose donc la femme à divers risques liés tant à son métabolisme qu’au physique. Ainsi, être maman après 35 ans vous assujettit au risque de souffrir d’hypertension artérielle à cause des artères qui perdent de leur souplesse ou d’un traitement hypotenseur.

Par ailleurs, vous pouvez développer une grossesse multiple du fait du changement hormonal. Vous pourrez également avoir un diabète gestationnel qui survient durant la grossesse en raison des changements hormonaux, en général après la 26e semaine d’aménorrhée. Aussi, la baisse de la fertilité et la fragilité des ovaires chez certaines femmes après 35 ans entrainent le risque de faire une fausse couche ou d’avoir un enfant prématuré. Enfin, les risques de subir une césarienne s’accroissent, le col de l’utérus se dilatant moins bien.

Prévenir les risques d’une grossesse tardive 

Dans l’optique d’avoir une grossesse saine une fois que vous avez passé la trentaine, vous devez prendre des mesures préventives en vous occupant de votre santé et celle de votre bébé durant de la grossesse. En premier lieu, vous devez vous faire surveiller les étapes de la grossesse par un médecin. Aussi vous devez surveiller votre alimentation et votre poids. Si vous en avez la capacité, exercez une activité physique régulière pour booster votre énergie, raffermir votre musculature et au cas échéant faciliter l’accouchement. Enfin, vous devez éviter les sources de stress, de même que les produits alcooliques, tabac et drogue.




Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>