fbpx

Les cigarettes électroniques sont dangereuses : elles augmentent le risque d’AVC de 70%

par TopSante 1 213 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:
  • 427
    Partages

Les cigarettes électroniques connaissent à un réel essor pendant la dernière décennie. Elles sont souvent commercialisées comme étant une saine alternative à la cigarette classique. Mais est-ce vrai ? Une nouvelle étude relayée par nos confrères du Dailymailrévèle que l’utilisation des cigarettes électroniques augmente le risque de crise cardiaque, d’attaque cérébrale ou de maladie cardiaque.

Une utilisation toujours en hausse

En France, environ 3 millions de personnes utilisent les cigarettes électroniques et un grand nombre d’entre elles affirment le faire car c’est une alternative saine aux cigarettes ordinaires ou que c’est une bonne solution pour pouvoir arrêter de fumer.

À mesure que des recherches sont effectuées sur le sujet des cigarettes électroniques, il devient de plus en plus clair que ces petits gadgets ne sont pas aussi sûrs qu’ils ne paraissent.

Des résultats inquiétants

L’une des dernières études sur la cigarette électronique menées par l’American Heart Association (AHA), a révélé que les crises cardiaques sont presque 60% plus fréquentes chez les personnes qui utilisent des e-cigarettes. En plus, elles présentent un risque d’accident vasculaire cérébral supérieur de 71%.

L’étude de l’American Heart Association a révélé également que les personnes qui fument des cigarettes électroniques ont deux fois plus de risques de fumer des cigarettes classiques que celles qui n’utilisent pas de cigarettes électroniques. Les taux élevés de l’usage des deux types de cigarettes contribuent à un certain nombre d’effets plus négatifs sur la santé que ceux observés chez les utilisateurs des e-cigarettes seulement.

Le tabagisme est la principale cause de cancer du poumon, car l’inhalation de fumée provenant de matières brûlées est hautement cancérigène.  Cependant, de plus en plus de recherches suggèrent que les cigarettes électroniques sont tout aussi nocives pour le cœur et le système cardiovasculaire que les cigarettes traditionnelles.

L’année dernière, l’American Heart Association a constaté que les cigarettes classiques et les cigarettes électroniques altéraient la paroi des vaisseaux sanguins, les empêchant de se dilater et empêchant une bonne circulation sanguine. Ce rétrécissement des artères oblige le cœur à travailler plus, ce qui l’endommage progressivement. 

La plus grande étude de l’AHA sur les cigarettes électroniques et les accidents vasculaires cérébraux confirme maintenant le lien entre ces cigarettes et les caillots sanguins potentiellement mortels. Lors de cette étude auprès de 400000 personnes, l’AHA a révélé que près de 66 795 personnes interrogées qui utilisaient des cigarettes électroniques présentaient un risque d’accident vasculaire cérébral supérieur de 71%. Le même groupe présentait un risque plus élevé de crise cardiaque ou d’angine de poitrine de 59% et était 40% plus susceptible de développer une maladie cardiaque.

Bien que le taux d’accidents vasculaires cérébraux chez les utilisateurs des e-cigarettes était notable car 4,2% en avait déjà subi un, les chercheurs n’ont pas pu conclure que l’utilisation des e-cigarettes soit mortelle.

De plus en plus de jeunes utilisent les cigarettes électroniques

Ce qui est inquiétant est le taux d’utilisation des e-cigarettes de plus en plus élevé chez les jeunes. L’AHA a constaté que 4,2% des adultes en utilisent, contre 11,3% des lycéens.

Les chercheurs ont conclu que cette génération fera face à plus de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques que celles qui l’ont précédée.

Selon le Dr Larry Goldstein, directeur du département de neurologie et codirecteur du Kentucky Neuroscience Institute, c’est un phénomène inquiétant, car il s’agit d’un début d’une vague de maladies cardiovasculaires, qui pourrait survenir dans l’avenir, puisque ces cigarettes électroniques ont attiré beaucoup de jeunes utilisateurs.

Il a ajouté que la situation est préoccupante car il y a une augmentation du risque de mortalité par AVC, et bien qu’il soit difficile de savoir quelle contribution les cigarettes électroniques ont dans cette augmentation, cela ne semble pas être rassurant.

Il a également été conseillé aux responsables de la santé publique de continuer à faire pression pour l’interdiction des e-liquides sucrés qui séduisent beaucoup de jeunes utilisateurs.

N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis afin de les prévenir des potentiels dangers des cigarettes électroniques !




Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>