fbpx

La marche est un médicament naturel; elle régénère le cerveau, lutte contre la dépression et le stress et bien plus encore

par TopSante 5 513 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

Si vous vous sentez triste, inquiet ou anxieux; l’un des meilleurs remèdes naturels est la marche. Éloignez-vous littéralement de la source du problème et plongez dans un environnement naturel. Il n’y a rien de mieux qu’une belle promenade pour soulager la douleur et se débarrasser du stress accumulé.

En fait, il est connu que l’exercice, et la marche en particulier, constituent un excellent traitement pour la dépression et l’anxiété. Il a été démontré que marcher à un rythme régulier favorise la libération d’endorphines, des hormones qui nous rendent heureux et détendus, tout en réduisant la production de cortisol, l’hormone du stress.

En outre, les neuroscientifiques de l’Université de Princeton estiment que les effets d’une promenade saine vont bien au-delà de la production momentanée de certains neurotransmetteurs et qu’ils peuvent même contribuer à régénérer le cerveau en nous aidant à mieux faire face aux problèmes de la vie quotidienne.

Les «neurones inhibiteurs» du cerveau

Des chercheurs ont travaillé avec deux groupes de cobayes, un groupe est resté actif et l’autre était destiné à une vie sédentaire. Après avoir marché, les scientifiques ont analysé leur cerveau et découvert que chez les animaux pratiquant une activité physique, des neurones inhibant l’activité des cellules nerveuses trop excitées étaient activés.

Ils ont ensuite ajouté un peu de stress environnemental et découvert l’activation de neurones excitables dans l’hippocampe, une région du cerveau impliquée dans les réponses émotionnelles. Cependant, les animaux qui marchaient pouvaient mieux faire face à cette activation cérébrale, de même que les «neurones apaisants», afin d’éviter que l’impact de la situation soit excessif et de maîtriser le stress.

Ces résultats, que les neuroscientifiques considèrent également comme utiles pour les humains, pourraient expliquer pourquoi la marche nous aide à nous détendre et à oublier nos soucis et nos douleurs. Tout indique que lorsque nous marchons, le cerveau active les «neurones inhibiteurs» qui inhibent le niveau d’excitation des neurones qui sont à la base des inquiétudes, des élucubrations et du stress.

Cela indique que l’activité physique aide à réorganiser le cerveau. Il est donc moins probable que les personnes qui marchent et font de l’activité physique souffrent régulièrement d’anxiété intense et que le stress interfère moins dans leur vie quotidienne. Fondamentalement, la marche améliore le mécanisme d’inhibition qui empêche les cellules nerveuses plus excitables de devenir hyperactives.

Pour profiter au maximum de la promenade, il est préférable de choisir un chemin entouré par la nature.

Il y’a une grande différence entre marcher sur un tapis roulant, entre les quatre murs d’un gymnase, en ville ou en pleine nature. Les neuroscientifiques de l’Université Heriot-Watt l’ont démontré en surveillant l’activité cérébrale de 12 personnes alors qu’elles marchaient pendant 25 minutes dans un centre commercial, dans un espace vert et dans une rue animée. L’électroencéphalogramme mobile surveillait les émotions et les états comme la frustration, la méditation, l’enthousiasme et l’attention.

Ils ont donc découvert que la relaxation et la méditation étaient plus intenses lorsque les sujets traversaient des espaces verts. Ces personnes se sentaient également moins frustrées. En effet, dans les espaces verts, notre cerveau est capable de se déconnecter complètement et d’activer ce que l’on appelle «l’attention involontaire», en ayant la capacité de se déplacer librement dans un état assez semblable à celui de la méditation en pleine conscience. Au contraire, dans les rues et les centres commerciaux, nous devons être plus vigilants afin de ne pas nous déconnecter complètement de nos préoccupations et de ne pas laisser notre cerveau se reposer.

Les autres bienfaits de la marche 

  • L’obésité : De manière générale, l’activité physique permet de dépenser des calories et donc de lutter contre le surpoids et l’obésité. La marche est donc une manière simple de perdre et stabiliser son poids, notamment par l’élimination des calories et des toxines mais aussi par l’effet positif sur la résistance à l’insuline qu’elle offre. 
  • Les maladies cardiovasculaires: Pour prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, la pratique de la marche est vivement conseillée. En effet, elle limite l’accumulation de graisse, réduit l’hypertension et améliore l’endurance cardiaque.
  • La longévité : Grâce à une étude de cohorte réalisée sur des personnes âgées non-fumeuses, les scientifiques ont découvert que la pratique régulière de la marche augmentait la longévité.Une différence du taux de mortalité a été constatée entre les hommes qui marchaient moins d’1,6 kilomètres par jour et ceux qui marchaient plus de 3,2 kilomètres par jour. Ainsi, ce n’est pas moins de 7 années de vie de différence qui existe entre les marcheurs les moins actifs et les marcheurs les plus actifs. Les résultats indiquent donc que la marche régulière favorise la longévité.



Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>