fbpx

COVID-19 : Pourquoi la population achète-elle du papier toilette ?

par Top-Sante 11 259 views1

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

Lors de la crise actuelle du coronavirus, plusieurs comportements irrationnels et impulsifs ont vu le jour. Les achats compulsifs de papier toilette représentent ainsi le comportement le plus étonnant. Pourquoi les gens achètent-ils du papier toilette ? Voici quelques explications des psychologues.

La crise du COVID-19 nous a mis face à des attitudes témoignant d’une expérimentation importante de la psychologie sociale. Videz les supermarchés pour stocker les produits à la maison, tout en sachant que les supermarchés resteront ouverts. Les gens achètent du papier toilette en quantités industrielles et beaucoup d’entre nous se demandent pourquoi.

Certes, quelques comportements sont rationnels et compréhensibles, par exemple : les achats des masques chirurgicaux, des gants et du gel antiseptique. Les gens veulent se protéger et empêcher au maximum la pénétration du virus aux voies respiratoires au cas où ils seront au contact de ce dernier. 

Cependant, l’achat d’une grande quantité du papier toilette pour le stocker sachant qu’il n’existe aucun problème d’approvisionnement semble être un comportement illogique. Plusieurs blagues, moqueries et pensées ironiques ont accompagné les images et vidéos circulant sur les réseaux sociaux. Mais il existe bel et bien quelques explications à connaître à ce propos. Cette expérience reflète une réalité sur l’état général de la société.

Pourquoi on achète du papier toilette ? Quelques explications

Il faut d’abord être d’accord sur le fait que le papier toilette n’est ni de l’eau, ni de la nourriture, et donc n’est pas nécessaire pour notre survie. Cependant, on le considère essentiel.

Il est aussi intéressant de comparé le comportement de notre population avec celui de la population chinoise. Cette dernière n’a pas présenté de genre de comportement même-ci elle est passé par la même crise. Tout en sachant que s’il n’y a pas de papier toilette, il y’a de l’eau, du savon ou les mouchoirs.

Ce comportement est donc spécifique à la culture occidentale, et à la façon avec laquelle le cerveau occidental gère les périodes de crise.

Ne pas renoncer à un minimum de confort :

Le confinement est une expérience psychologique difficile, et donc si nécessaire, doit se faire tout en assurant un minimum de confort. 

Malgré que le papier toilette n’est pas de la nourriture, on pense qu’il est fondamental pour assurer un minimum de dignité et donc une chose à laquelle nous ne pouvons pas renoncer.

La contagiosité de certains comportements :

La psychologie de la masse explique bien cette théorie. Le consommateur peut facilement adopter un comportement impulsif s’il voit que les autres achètent un produit en excès ou s’intéressent particulièrement à certains produits. Cette imitation même irrationnelle est très contagieuse.

Au total, le consommateur voit des gens acheter beaucoup de papier toilette, regarde des vidéos sur les réseaux sociaux et à la télévision des chariots remplis de papier toilette, et puis retrouve les rayons du papier toilette vides aux supermarchés. Et donc il achète lui aussi sans trop y penser.

La possibilité de se retrouver en manque :

En voyant les gens acheter du papier toilette en masse, le consommateur se retrouve donc avec un sentiment de peur de manque. Il ne veut certainement pas stocker du papier chez lui, mais il a peur que le stock disponible en supermarché se termine et donc il n’en aura plus.

Le sentiment de contrôle :

Un autre facteur important du point de vue psychologique est le sentiment de contrôle de la situation. Devant la peur, la dépression, l’angoisse, et l’anxiété générer par ces moments difficiles, un comportement assure ce sentiment de contrôle, et ce dernier n’est que l’achat.

Le stock de nourriture, et des produits fondamentaux assure une certaine tranquillité et soulagement psychologique important.

En conclusion, les gens ne veulent pas renoncer au papier toilette parce qu’il leurs offre un minimum de dignité qu’ils veulent garder. Ce comportement même s’il parait irréaliste et incompréhensible est bien explicable. La panique génère un ensemble de sentiments et d’attitudes de masse responsable de ce type de phénomène observé en cette période de crise.




Commentaires

commentaires

Commentaires (1)

  1. Les gens achètent des pâtes et du PQ. C’est normal, les gens ne s’intéressent qu’au blé et au cul.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>