fbpx

Comment vaincre ma peur de conduire ?

par Top-Sante 1 912 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

Pendant que certains souffrent d’agoraphobie, de zoophobie et toutes autres peurs parfois inexpliqués face à certaines situations, certaines personnes sont confrontées dans leur quotidien à l’amaxophobie qui n’est rien d’autre que la peur de conduire. Comment en venir à bout de cette phobie plus réelle qu’on ne le croit ? C’est ce que nous allons comprendre.

Comprendre la peur de conduire

Pour vaincre sa peur de conduire encore appelée amaxophobie, il faut la comprendre, la connaître. Quelles peuvent en être les causes profondes :

  • La peur de faire un accident : elle arrive en pole position des causes de la peur de conduire. Il s’agit en fait d’une peur légitime de perdre sa vie ;
  • La peur de blesser autrui : conséquence de la peur de faire un accident à voiture, la peur de causer des dommages à autrui est aussi une cause de la peur de conduire ;
  • La peur de ne pas être à la hauteur : la conduite est un exercice mettant à contribution plusieurs facultés cognitives de l’humain. Entre la mémorisation des différentes postures et mécanismes de conduite, la surveillance optimale de la route et le respect des restrictions routières, on est vite perdu ;
  • Le souvenir d’un évènement traumatique lié à la conduite : la perte d’un être cher au volant d’une voiture, un accident subi ou causé ayant causé des dégâts plus ou moins graves sont autant d’évènements qui peuvent causer la peur de conduire un véhicule.

Accepter sa peur de conduire

La première étape de lutte contre une peur quelconque ou maladie est d’accepter son diagnostic. Il faut garder à l’esprit que la peur de conduire est fondée. Elle est juste plus accentuée chez certains que chez d’autres. L’instinct naturel de survie en est la cause. La peur de faire un accident ou de blesser autrui est donc légitime. Si chez certaines personnes souffrant d’amaxophobie cette peur est caractérielle, elle ne fait pas d’eux des marginaux ou des psychopathes, mais des personnes qui ont besoin d’être plus rassurées que d’autres pour être à mesure de profiter d’une expérience de conduite enrichissante.

Affronter sa peur de conduire

Après avoir compris et accepté que l’on souffre de la peur de conduire, l’étape suivante pour vaincre cette phobie est de l’affronter. En acceptant de suivre une thérapie comportementale et cognitive (TCC). Cette thérapie est dispensée par un psychologue qui va dresser le profil psychologique de la personne atteinte d’amaxophobie et proposer un traitement adapté. Mais très souvent, il n’est pas indispensable de passer par un thérapeute.

Vous pouvez vous faire aider par un coach personnel qui vous apprendra ou vous réapprendra les bases de la conduite et qui vous donnera des sortes de cours de développement personnel pour booster votre confiance en soi. Vous pouvez aussi lors de vos virées en voiture, vous faire accompagner par un proche en qui vous avez confiance pour reprendre la situation en main en cas dérapage.

Conduire en toute confiance

Quelle que soit la méthode choisie pour vaincre sa peur de conduire elle sera efficace si elle aboutit à une prise du volant en toute confiance. Vous avez besoin pour cela de :

  • D’apprendre ou de réapprendre le Code de la route. Prenez votre temps. Le but est de bien le maîtriser ;
  • De trouver votre tempo personnel ou votre rituel de confiance. Une décoration particulière de votre tableau de bord, une senteur de parfum aux propriétés apaisantes, un disque de musique qui vous booste. Tout ce qui vous remet les idées en place ;
  • Allez à votre rythme. Vous n’êtes en compétition avec personne. Mettez un autocollant rigolo à l’arrière de votre pare-brise pour signaler que vous êtes novice ou avez besoin d’indulgence de vos partenaires de route ;
  • Enfin, sachez que vous pouvez le faire. Inspirez un grand coup et foncez !



Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>