fbpx

Au Texas, deux policiers à cheval mènent un homme noir avec une corde!

par TopSante 567 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

Le chef de police du Texas a présenté ses excuses après que des officiers à cheval aient été repérés conduisant un homme noir dans les rues avec une corde.

Les photos de l’arrestation à Galveston se sont rapidement répandues en ligne, les utilisateurs de médias sociaux les comparant à l’époque de l’esclavage.

«C’est inacceptable !!!» a écrit Erin Toberman, qui a été le premier à partager l’image sur Facebook. « Une personne ne devrait JAMAIS être ligotée et tirée par un cheval pour n’importe quelle raison. »

Adrienne Bell, une candidate démocrate du Congrès du district, a appelé à une enquête, ajoutant: « C’est une scène qui a provoqué colère, dégoût et plusieurs questions de la part de la communauté ».

Suite à ce tumulte, le service de police de Galveston a publié un communiqué dans lequel il déclarait qu’il avait immédiatement suspendu l’utilisation de la technique.
Selon le communiqué, des policiers ont arrêté le suspect, Donald Neely, âgé de 43 ans, pour agression criminelle et lui ont piqué une corde aux menottes pour le « raccompagner » à son unité proche.

Le ministère a affirmé que les moyens de transport alternatifs n’étaient «pas immédiatement disponibles» et que les agents avaient utilisé «une technique qualifiée» qui était «considérée comme la meilleure pratique dans certains scénarios, notamment lors du contrôle des foules».

Cependant, il a admis que la technique avait été utilisée de manière incorrecte dans ce cas.

Le chef de la police, Vernon Hale, a déclaré: «Avant tout, je dois m’excuser auprès de M. Neely pour cet embarras inutile.
«Je pense que nos officiers ont fait preuve de jugement et qu’ils auraient pu attendre une unité de transport sur le lieu de l’arrestation.

«Au moment de l’arrestation, mes agents n’avaient aucune intention malveillante, mais nous avons immédiatement modifié nos règles pour empêcher l’utilisation de cette technique et nous examinerons l’ensemble de la formation et des procédures en place pour des méthodes plus appropriées.»

Leon Phillips, président de la Galveston Coalition for Justice, a déclaré au Houston Chronicle que cette photo lui rappelait des images racistes des années vingt.

« Tout ce que je sais, c’est que ce sont deux policiers blancs à cheval avec un homme noir qui le guide dans la rue avec une corde attachée aux menottes, et cela n’a pas de sens », a-t-il déclaré.

 » Si c’était un homme blanc, je vous garantis que cela ne serait pas arrivé. « 

James Douglas, président de la section de Houston de l’organisation de défense des droits civils NAACP, a reconnu que la photo montrait un manque de respect, ajoutant: « Nous sommes en 2019 et non en 1819 ».

Le département de police de Galveston a déclaré dimanche dans sa déclaration: « Nous comprenons la perception négative de cette action et pensons qu’il est plus approprié de cesser d’utiliser cette technique. »




Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>