fbpx

14 applications à surveiller sur les téléphones des enfants

par TopSante 7 346 views0

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:

La technologie est aujourd’hui un outil nécessaire et a usage multiple. L’éducation est plus informatisée et nécessite que chacun dispose d’un écran personnel. A part le problème d’addiction, l’utilisation de la technologie ne doit pas être pareil entre enfants et adultes. La police de Florida aux Etats-Unis demandent aux parents de surveiller quelques applications utilisées par les enfants.

Le bureau du shérif avait publié en fin 2018 une liste comprenant des réseaux sociaux, sites de rencontres et autres. Certaines applications peuvent paraître inoffensives et au contraire, utiles. Cependant elles peuvent contenir des messages indésirables et inadaptés aux enfants.

Voici les 15 applications concernées : 

1- Ask

Ask est une application pour poser des questions anonymes aux profils de l’utilisateur. Cet anonymat encourage les gens à être plus agressifs, impudents et arrogants. Elle est ainsi liée à nombreuses tentatives de suicide.

2- Badoo

Badoo est une surface de partage de photos, discussion et rencontres. Elle permet au gens de faire des rencontres à proximité en se basant sur leur GPS. Ce service de localisation peut être dangereux pour les enfants, ainsi que les personnes âgées retrouvés sur l’appli.

3- Bumble

Bumble est un réseau de rencontre permettant aux femmes seulement de faire le premier pas et contacter la personne qu’elle souhaite. Bien évidemment un enfant n’a pas sa place dans ce monde d’adultes.

4- Calculator+ 

Cette application permet de masquer l’historique du téléphone; les messages, photos, vidéos, fichiers etc. Les parents ne peuvent donc plus assurer le contrôle parental comme il faut.

5- Grindr

Grindr est un réseau de rencontres réservé aux personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres. Celle-ci utilise également le service de localisation.

6- Holla

Une application de vidéo chat, avec un haut potentiel addictif. Elle expose également aux insultes raciales, et contenu illicite.

7- Hot or Not

Cette application encourage les gens à discuter avec des inconnus, et fait un tri basé sur le physique de la personne.

8- Kik 

Avec un répertoire illimité de contacts, et avec plus de 240 millions d’utilisateurs, cette application permet de discuter avec tout le monde sans pouvoir choisir. Cela pourra être très dangereux pour un enfant.

9- Live.me

Une application de streaming vidéo direct qui peut devenir très addictive avec un large réseaux de live et d’utilisateurs.

10- MeetMe

MeetMe est un réseau de rencontres en fonction de la proximité géographique où les utilisateurs sont invités à se voir.

11- Skout

Un site de rencontre réservé à 100% aux adultes, et partage du contenu réservé qu’aux adultes. Cependant les enfants peuvent créer des faux comptes et s’y inscrire.

12- Snapchat

Une application de partage de photo et vidéo qui durent 24h. Cette application partage la localisation de l’enfant, et peut avoir du contenu inapproprié.

13- TikTok

Application pour créer et partager des vidéos, elle dispose de paramètres de confidentialité très limités. Les utilisateurs se trouvent exposés à l’intimidation et aux contenus explicites.

14- Whisper 

Whisper est un réseau social anonyme qui encourage le partage de secrets avec des inconnus. Ces derniers étant ensuite encouragés à se rencontrer.

Les règles pour un bon usage des applications 

Dr Christophe André, psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne en France, appel les parents à rester vigilants et à surveiller leurs enfants pour qu’ils ne soient pas exposés à du contenu indésirable, et éviter ce qu’il appelle le « technostress ». Il précise également qu’il faut déterminer quelques règles régissant l’utilisation de la technologie par les enfants; par exemple les horaires et le temps consacré par jour. Néanmoins, il est nécessaire selon lui de préserver l’intimité de l’enfant et la confiance qui existe en veillant à ne pas abuser de leur autorité.




Commentaires

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>